Test de l’Advance Epsilon DLS

Test de l’Advance Epsilon DLS

Voile loisir (EN B) Disponible Ă  l’essai chez Kymaya

📩 Unboxing:

Toujours un plaisir de recevoir une nouvelle voile surtout de chez Advance, sentir l’odeur du tissu neuf et son bruit « craquant »…Le paquet dĂ©voile l’aile accompagnĂ©e de ses Ă©lĂ©vateurs montĂ©s mais protĂ©gĂ©s dans une pochette sĂ©parĂ©e. Un compress bag protĂšge la voile, Ă  ne pas confondre avec un tube bag. Pas de sac qui est en option, comme chez la plupart des manufacturiers aujourd’hui. Un petit kit rĂ©paration avec du ripstop (tissu autocollant) permet de faire face Ă  de petites dĂ©chirures. Une micro manche Ă  air dĂ©corative d’une dizaine de centimĂštres et le manuel « getting Started » « dĂ©marrage » accompagnent l’ensemble. La qualitĂ© de fabrication (coutures, plis, matĂ©riaux utilisĂ©s) est exemplaire comme toujours chez Advance, ce qui garantit une bonne durabilitĂ© de l’aile.

unboxing epsilon dls
Eps 10 DLS Blog Kymaya 2

PremiÚres impressions sous la voile :

 

Nous avons, comme souvent commencé par jouer avec la voile en statique par petit vent.

Vous avez un aperçu de cette séance filmée par drone sur cette page.

En vol, il s’agit d’un parapente facile d’utilisation, rassurant, confortable et avec de bonnes performances pour une EN B.
Comme toujours chez Advance, le virage est vraiment trĂšs agrĂ©able avec une aile qui se centre trĂšs intuitivement dans le thermique avec peu d’effort aux commandes, en dosant bien son effort Ă  la sellette.

Durable Light Structure:

 

GrĂące Ă  sa Durable Light Structure (DLS), l’EPSILON DLS rĂ©volutionne le parapente, alliant lĂ©gĂšretĂ© et robustesse. Son design, optimisĂ© grĂące Ă  la modĂ©lisation 3D, met l’accent sur la durabilitĂ©, sans sacrifier la lĂ©gĂšretĂ©. Visible en vol, cette conception innovante provient des avancĂ©es de la Iota DLS.

Pesant dĂšs 3,45 kg, l’EPSILON DLS est idĂ©ale pour une utilisation quotidienne. Sa robustesse correspond Ă  celle des produits semi-lĂ©gers, n’exigeant pas de soins particuliers.

En rĂ©sumĂ©, l’EPSILON DLS offre une expĂ©rience de vol unique, combinant lĂ©gĂšretĂ©, durabilitĂ© et simplicitĂ© d’usage, convenant Ă  tous les pilotes.

DLS SQUARE
Eps 10 DLS Blog Kymaya 3

🚀 Au dĂ©collage :

 

On devrait se limiter Ă  Ă©crire : « DĂ©collage facile et Ă©vident par toutes conditions. » Par vent faible ou nul, aprĂšs quelques pas la voile monte toute seule sans lenteur, ni accĂ©lĂ©ration dans la derniĂšre partie de la montĂ©e. Pas de dĂ©passement, ni de point dur. Par vent soutenu pas de dĂ©passement non plus si l’on anticipe un peu en lĂąchant les avants suffisamment tĂŽt. On n’est pas arrachĂ© du sol. La voile permet d’utiliser la technique du cobra consistant Ă  faire monter la voile sur le cĂŽtĂ© de la fenĂȘtre de vent, technique que nous enseignons en stage et qui Ă©vite de se faire arracher du sol par vent fort. Au sol nous constatons une bonne rĂ©ponse aux commandes et au recentrage permettant de rattraper les caprices de l’aĂ©rologie pour que la voile revienne au-dessus du pilote.

En vol :

 

Une voile particuliÚrement précise en virage, pour tourner court et centrer les ascendances. Ce qui nous permit, modestement, plusieurs fois, de nous retrouver au-dessus de voiles EN C et D en enroulant à la Fonta sur le site du Port de Lers.

Le débattement aux freins est logiquement plus grand que sur les Sigma et Omega. La voile est utilisable en école, ceci expliquant cela.

La machine glisse bien dans les thermiques. Vitesse et finesse remarquables au premier barreau sans dĂ©gradation perceptible de l’angle de planĂ©.

C’est probablement une vraie plus-value par rapport Ă  l’Epsilon 9. En mode plein accĂ©lĂ©rĂ© la voile garde encore de bonnes performances. La voile est bien amortie tout en transmettant suffisamment de retour sur les conditions aĂ©rologiques.

Les oreilles (suspente extĂ©rieure marquĂ©e rouge) rouvrent seules et la voile garde quasiment son cap lors de fermetures provoquĂ©es Ă  50 % de l’envergure, en tirant fortement sur un Ă©lĂ©vateur.

Arrondi :

 

L’arrondi est parfait et restitue trĂšs bien l’énergie cinĂ©tique en Ă©nergie potentielle pour un freinage aĂ©rodynamique efficace Ă  l’atterrissage ou lors de reposes au sommet ou touch and go.

Eps 10 DLS Blog Kymaya 4

Pourquoi passer d’une EN A  à une Epsilon DLS ?

Alpha 7 ⇒ Epsilon 10 DLS

Pour avoir un peu plus de performance en taux de chute et plané, de maniabilité avec encore beaucoup de sécurité passive pour se lancer vers ses premiers cross sereinement.

Pourquoi passer d’une EN B+, C ou D à une Epsilon DLS ?

 

Par ce que l’on a moins le temps de voler, de s’entraĂźner ou que l’on a besoin de retrouver de la confiance en vol et de la sĂ©rĂ©nitĂ© tout en ayant de belles performances.

đŸ‘šâ€âœˆïž Quel pilote pour L’Epsilon DLS (10)

L’Epsilon d’Advance est prĂ©sente au catalogue du constructeur helvĂšte depuis de trĂšs nombreuses annĂ©es (30 ans). Il s’agit d’une voile dite sortie d’école. Elle est idĂ©ale pour faire ses premiers vols de distance en ayant de bonnes performances et maniabilitĂ©. Elle se positionne donc entre l’Alpha, la Iota DLS et la Sigma. C’est donc une aile de loisir par excellence.

La Sigma est nettement plus exigeante au pilotage mais encore plus sensitive et performante. A noter que, progrĂšs de conception aidant, l’Alpha (aile Ă©cole) est Ă©galement terriblement efficace aussi bien en termes de performance (planĂ©/finesse) que de maniabilitĂ©. L’Alpha est homologuĂ© EN A et est un peu moins fine, prĂ©cise en virage que l’Epsilon.

Epsilon classĂ©e EN B (plutĂŽt en milieu de catĂ©gorie B en termes d’exigence de vol). On pourrait dire que l’Epsilon est comme l’Alpha encore un peu mieux : plus fine et plus prĂ©cise et lĂ©gĂšrement plus exigeante en termes de pilotage. N’oubliez pas le caractĂšre indicatif de ces normes EN. Cela ne remplacera jamais l’indispensable analyse des conditions aĂ©rologiques ni de piloter en turbulence.

Notre conclusion :

 

Un coup de cƓur ! Advance prend son temps pour sortir ses modĂšles ce qui garantit d’avoir des modĂšles aboutis et au top des techniques du moment. La voile ne remplacera jamais les compĂ©tences du pilote mais cette Epsilon est, en quelque sorte, une vĂ©ritable prolongation sensorielle du pilote. C’est une voile « multi tĂąche », polyvalente, adaptĂ©e pour progresser grĂące Ă  ses performances et Ă  sa sĂ©curitĂ© en turbulence. TrĂšs ludique pour jouer prĂšs du sol sur site et suffisamment lĂ©gĂšre pour les vols randos. L’Epsilon DLS est une aile plaisir par excellence ! »

Voile loisir (EN B) Disponible Ă  l’essai chez Kymaya

📩 Unboxing:

Toujours un plaisir de recevoir une nouvelle voile surtout de chez Advance, sentir l’odeur du tissu neuf et son bruit « craquant »…Le paquet dĂ©voile l’aile accompagnĂ©e de ses Ă©lĂ©vateurs montĂ©s mais protĂ©gĂ©s dans une pochette sĂ©parĂ©e. Un compress bag protĂšge la voile, Ă  ne pas confondre avec un tube bag. Pas de sac qui est en option, comme chez la plupart des manufacturiers aujourd’hui.

unboxing epsilon dls

Un petit kit rĂ©paration avec du ripstop (tissu autocollant) permet de faire face Ă  de petites dĂ©chirures. Une micro manche Ă  air dĂ©corative d’une dizaine de centimĂštres et le manuel « getting Started » « dĂ©marrage » accompagnent l’ensemble. La qualitĂ© de fabrication (coutures, plis, matĂ©riaux utilisĂ©s) est exemplaire comme toujours chez Advance, ce qui garantit une bonne durabilitĂ© de l’aile.

PremiÚres impressions sous la voile :

 

Nous avons, comme souvent commencĂ© par jouer avec la voile en statique par petit vent. Vous avez un aperçu de cette sĂ©ance filmĂ©e par drone sur cette page. En vol, il s’agit d’un parapente facile d’utilisation, rassurant, confortable et avec de bonnes performances pour une EN B.

Eps 10 DLS Blog Kymaya 2

Comme toujours chez Advance, le virage est vraiment trĂšs agrĂ©able avec une aile qui se centre trĂšs intuitivement dans le thermique avec peu d’effort aux commandes, en dosant bien son effort Ă  la sellette.

Durable Light Structure:

 

GrĂące Ă  sa Durable Light Structure (DLS), l’EPSILON DLS rĂ©volutionne le parapente, alliant lĂ©gĂšretĂ© et robustesse. Son design, optimisĂ© grĂące Ă  la modĂ©lisation 3D, met l’accent sur la durabilitĂ©, sans sacrifier la lĂ©gĂšretĂ©. Visible en vol, cette conception innovante provient des avancĂ©es de la Iota DLS.

Couleurs Epsilon DLS
Pesant dĂšs 3,45 kg, l’EPSILON DLS est idĂ©ale pour une utilisation quotidienne. Sa robustesse correspond Ă  celle des produits semi-lĂ©gers, n’exigeant pas de soins particuliers. En rĂ©sumĂ©, l’EPSILON DLS offre une expĂ©rience de vol unique, combinant lĂ©gĂšretĂ©, durabilitĂ© et simplicitĂ© d’usage, convenant Ă  tous les pilotes.

🚀 Au dĂ©collage :

 

On devrait se limiter Ă  Ă©crire : « DĂ©collage facile et Ă©vident par toutes conditions. » Par vent faible ou nul, aprĂšs quelques pas la voile monte toute seule sans lenteur, ni accĂ©lĂ©ration dans la derniĂšre partie de la montĂ©e. Pas de dĂ©passement, ni de point dur. Par vent soutenu pas de dĂ©passement non plus si l’on anticipe un peu en lĂąchant les avants suffisamment tĂŽt.

Eps 10 DLS Blog Kymaya 3
On n’est pas arrachĂ© du sol. La voile permet d’utiliser la technique du cobra consistant Ă  faire monter la voile sur le cĂŽtĂ© de la fenĂȘtre de vent, technique que nous enseignons en stage et qui Ă©vite de se faire arracher du sol par vent fort. Au sol nous constatons une bonne rĂ©ponse aux commandes et au recentrage permettant de rattraper les caprices de l’aĂ©rologie pour que la voile revienne au-dessus du pilote.

En vol :

 

Une voile particuliĂšrement prĂ©cise en virage, pour tourner court et centrer les ascendances. Ce qui nous permit, modestement, plusieurs fois, de nous retrouver au-dessus de voiles EN C et D en enroulant Ă  la Fonta sur le site du Port de Lers. Le dĂ©battement aux freins est logiquement plus grand que sur les Sigma et Omega. La voile est utilisable en Ă©cole, ceci expliquant cela. La machine glisse bien dans les thermiques. Vitesse et finesse remarquables au premier barreau sans dĂ©gradation perceptible de l’angle de planĂ©.

C’est probablement une vraie plus-value par rapport Ă  l’Epsilon 9. En mode plein accĂ©lĂ©rĂ© la voile garde encore de bonnes performances. La voile est bien amortie tout en transmettant suffisamment de retour sur les conditions aĂ©rologiques. Les oreilles (suspente extĂ©rieure marquĂ©e rouge) rouvrent seules et la voile garde quasiment son cap lors de fermetures provoquĂ©es Ă  50 % de l’envergure, en tirant fortement sur un Ă©lĂ©vateur.

Arrondi :

 

L’arrondi est parfait et restitue trĂšs bien l’énergie cinĂ©tique en Ă©nergie potentielle pour un freinage aĂ©rodynamique efficace Ă  l’atterrissage ou lors de reposes au sommet ou touch and go.

Eps 10 DLS Blog Kymaya 4

Pourquoi passer d’une EN A  à une Epsilon DLS ?

Alpha 7 ⇒ Epsilon 10 DLS

Pour avoir un peu plus de performance en taux de chute et plané, de maniabilité avec encore beaucoup de sécurité passive pour se lancer vers ses premiers cross sereinement.

Pourquoi passer d’une EN B+, C ou D à une Epsilon DLS ?

 

Par ce que l’on a moins le temps de voler, de s’entraĂźner ou que l’on a besoin de retrouver de la confiance en vol et de la sĂ©rĂ©nitĂ© tout en ayant de belles performances.

đŸ‘šâ€âœˆïž Quel pilote pour L’Epsilon DLS (10)

 

L’Epsilon d’Advance est prĂ©sente au catalogue du constructeur helvĂšte depuis de trĂšs nombreuses annĂ©es (30 ans). Il s’agit d’une voile dite sortie d’école. Elle est idĂ©ale pour faire ses premiers vols de distance en ayant de bonnes performances et maniabilitĂ©. Elle se positionne donc entre l’Alpha, la Iota DLS et la Sigma. C’est donc une aile de loisir par excellence. La Sigma est nettement plus exigeante au pilotage mais encore plus sensitive et performante. A noter que, progrĂšs de conception aidant, l’Alpha (aile Ă©cole) est Ă©galement terriblement efficace aussi bien en termes de performance (planĂ©/finesse) que de maniabilitĂ©.

Eps 10 DLS Blog Kymaya 5

L’Alpha est homologuĂ© EN A et est un peu moins fine, prĂ©cise en virage que l’Epsilon. ClassĂ©e EN B (plutĂŽt en milieu de catĂ©gorie B en termes d’exigence de vol). On pourrait dire que l’Epsilon est comme l’Alpha encore un peu mieux : plus fine et plus prĂ©cise et lĂ©gĂšrement plus exigeante en termes de pilotage. N’oubliez pas le caractĂšre indicatif de ces normes EN. Cela ne remplacera jamais l’indispensable analyse des conditions aĂ©rologiques ni de piloter en turbulence.

Notre conclusion :

 

Un coup de cƓur ! Advance prend son temps pour sortir ses modĂšles ce qui garantit d’avoir des modĂšles aboutis et au top des techniques du moment. La voile ne remplacera jamais les compĂ©tences du pilote mais cette Epsilon est, en quelque sorte, une vĂ©ritable prolongation sensorielle du pilote. C’est une voile « multi tĂąche », polyvalente, adaptĂ©e pour progresser grĂące Ă  ses performances et Ă  sa sĂ©curitĂ© en turbulence. TrĂšs ludique pour jouer prĂšs du sol sur site et suffisamment lĂ©gĂšre pour les vols randos. L’Epsilon DLS est une aile plaisir par excellence ! »