Calculer son poids total volant

Calculer son poids total volant

Qu’est que le PTV ?

Le PTV (Poids total volant) reprĂ©sente le poids total que vous emportez avec vous en vol. Il inclut votre poids de base ainsi que tout l’Ă©quipement nĂ©cessaire, comme :

 

  • Les Ă©lĂ©ments de vol tels que la voile, la sellette/cocon, le parachute,
  • Les vĂȘtements et chaussures que vous portez
  • Les accessoires tels que le casque, la radio, les instruments, la poche Ă  eau et les provisions.

Comment calculer son PTV ?

Pour obtenir une mesure prĂ©cise de votre PTV, il est nĂ©cessaire de peser votre sac de vol en entier. Cette Ă©tape est cruciale car des erreurs de quelques kilogrammes peuvent altĂ©rer les performances de votre aile. Le calcul classique du PTV consistant Ă  additionner simplement le poids de l’aile, du harnais et du parachute est souvent insuffisant et peut entraĂźner une sous-estimation du poids rĂ©el.

Il est important de prendre en compte d’autres Ă©lĂ©ments tels que le sac de portage, les liaisons des parachutes Ă©lĂ©vateurs, le casque, les vĂȘtements et les chaussures pour un calcul plus prĂ©cis. Si vous n’avez pas encore votre voile, il faut Ă©galement inclure son poids ainsi que celui du sac de portage dans le calcul.

💡 Le meilleur moyen d’avoir une valeur juste est de monter sur la balance en tenue de vol avec son sac de vol complet sur le dos.

PTV Alpha 7
mobil ptv

PTV

Bas de fourchette

En volant en bas de la fourchette de PTV, c’est-Ă -dire en dessous de la plage de poids recommandĂ©e par le fabricant, on perd en glisse et en rendement dans les lignes droites et les transitions. Pour compenser cela, il est nĂ©cessaire d’utiliser l’accĂ©lĂ©rateur. En contrepartie, on diminue le taux de chute et on est plus efficaces dans les montĂ©es.

PTV

Milieu de fourchette

En volant en milieu de fourchette, on se trouve dans le compromis idĂ©al entre l’amortissement/progressivitĂ© et la prĂ©cision/rendement. Cependant, plus on monte dans la fourchette de PTV, moins ce compromis est Ă©quilibrĂ©. Il est intĂ©ressant de dĂ©couper cette plage de poids en deux sous-catĂ©gories : « Milieu Bas » et « Milieu Haut ». Prenons l’exemple d’un parapente Advance Alpha 7 taille 24 ayant une plage de poids total volant (PTV) recommandĂ©e de 60-80 kg. Dans ce cas, le milieu bas de la fourchette sera de 60 Ă  70 kg et le milieu haut de 70 Ă  80 kg. Si votre PTV est de 75 kg, vous serez en milieu haut de fourchette. Le milieu haut de fourchette est gĂ©nĂ©ralement recommandĂ© car il offre le meilleur compromis entre performance, prĂ©cision et sĂ©curitĂ© pour ce modĂšle de parapente. Toutefois, il est important de respecter la plage de poids recommandĂ©e par le fabricant pour Ă©viter les risques d’accident et pour profiter pleinement des performances de son parapente.

PTV

Haut de fourchette

En volant en haut de la fourchette de PTV, on gagne en glisse et en rendement dans les lignes droites et les transitions. Cependant, on augmente le taux de chute, mais on compense cela par plus de prĂ©cisions en virage. Ceci peut ĂȘtre trĂšs intĂ©ressant dans des ascendances Ă©troites. Il est donc important de respecter la plage de poids recommandĂ©e par le fabricant pour Ă©viter les risques d’accident et pour profiter pleinement des performances de son parapente. N’hĂ©sitez pas Ă  consulter un instructeur qualifiĂ© pour des conseils supplĂ©mentaires.

Qu’est ce que le PTV Ă©tendu ?

Les parapentes utilisĂ©s par Kymaya sont de la marque suisse Advance. La conception de leurs parapentes a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© en pensant aux nouveaux pilotes d’acrobaties en herbe. La plage de poids recommandĂ©e est Ă©tendue de 15 kg au-dessus de la limite supĂ©rieure de la classe EN/LTF. Cela signifie que les pilotes peuvent choisir entre une meilleure performance en montĂ©e dans la plage de poids habituelle ou une aile plus chargĂ©e pour un meilleur maniement. Dans la plage de poids Ă©tendue, lleurs parapentes ont a une vitesse trimmĂ©e plus Ă©levĂ©e et est plus agile. Ils gardent leurs homologations EN/LTF mĂȘme dans cette plage de poids Ă©tendue, ce qui tĂ©moigne de sa sĂ©curitĂ© passive.

​

Les approches

Les approches

Prise de terrain en S (PTS)

Technique adaptĂ©e par vent faible 💹

Perte  d’altitude Ă  bonne distance du terrain en avançant dans un plan de descente : PTS. Les virages doivent se faire face au vent tout en regardant son point d’aboutissement. Si ce point remonte dans son champ de vision : on risque d’ĂȘtre court alors il faut se rapprocher. Au contraire s’il baisse on risque d’ĂȘtre trop long alors il faudra transformer la PTS en PT8.

PTS prise de terrain en S 1
PTS prise de terrain en S 1

1

Lors de l’approche en S en parapente, il est important de toujours effectuer des virages en direction du vent tout en gardant un Ɠil sur la trajectoire et le point d’aboutissement. Vous pouvez rĂ©pĂ©ter cette manƓuvre en forme de S autant de fois que nĂ©cessaire.

2

L’Ă©tape de base est derniĂšre phase de la prise de terrain en S oĂč le pilote effectue le dernier virage pour s’aligner avec la zone d’atterrissage. Il est important de noter que cette Ă©tape peut ĂȘtre rĂ©alisĂ©e Ă  n’importe quel moment en fonction de sa hauteur et distance du point d’aboutissement.

3

La Finale est plus simple de terminer avec une longue ligne droite qui permet de prĂ©parer un atterrissage en douceur. Le pilote vole en ligne droite pour s’aligner avec la zone d’atterrissage. Le regard sur le point d’aboutissement permettra de corriger les dĂ©rives.

Les avantages de cette approche :

  • Les virages sont moins serrĂ©s, ce qui les rend plus faciles Ă  exĂ©cuter.
  • Il est plus simple de garder le terrain en vue tout en volant.
  • Vous pouvez rejoindre la phase finale de votre atterrissage avec des virages moins serrĂ©s, ce qui facilite le choix du moment appropriĂ© pour le faire.

Prise de terrain en 8 (PT8)

Technique adaptĂ©e par vent modĂ©rĂ© 💹💹

Lorsque les brises deviennent plus soutenues ou en prĂ©sence d’obstacles comme une forĂȘt, clĂŽture ou autre sous le vent du terrain la PT8 permet de s’assurer de rentrer au terrain car le principe et d’avancer au plus prĂȘt tant que l’on est encore haut.

Approche parapente Prise de terrain en S ou PTS.gif
mobile PT8

1

Si vous vous sentez un peu court, essayez de rejoindre la zone d’atterrissage le plus rapidement possible.

2

Si vous vous sentez juste Ă  la bonne hauteur, rejoignez la zone d’atterrissage en suivant le chemin standard.

3

Si vous ĂȘtes encore un peu haut, dirigez-vous vers l’autre extrĂ©mitĂ© du terrain, puis rejoignez la zone d’atterrissage. C’est ok, vous pouvez vous raccorder.

4

Si vous ĂȘtes toujours un peu haut, essayez d’ajouter un S supplĂ©mentaire. Cela vous permettra de mieux sentir la pente de descente et de rĂ©gler votre prĂ©cision en effectuant de larges virages sans risques.

Avantages :

  • La perte d’altitude se fait dans une zone plus compacte et plus proche du terrain, ce qui permet de mieux visualiser la manche Ă  air.
  • En cas de changement de direction du vent, il est plus facile de choisir une nouvelle zone d’approche et de rĂ©server de l’altitude.
  • Si des obstacles dangereux sont prĂ©sents, rester en avant prĂšs de la finale permet d’Ă©viter de se retrouver bloquĂ© derriĂšre eux.
  • Il est facile de dĂ©terminer une bande de terrain en fonction du vent et de s’y maintenir.

Inconvénients :

  • On bloque l’entrĂ© du terrain au autres parapentistes, Il faudra penser Ă  s’étager si il y a d’autres pilotes qui arrivent derriĂšre.

Prise de terrain en U (PTU)

Technique adaptĂ©e par vent fort 💹💹💹

Lorsque le vent forcit significativement la PTU est particuliĂšrement adaptĂ©e. Il vous faudra l’anticiper tant que vous serez encore haut pour pouvoir dĂ©passer le terrain malgrĂ© votre vitesse sol rĂ©duite. En suite dos au vent vous redeviendrez plus mobile.

Prise de terrain en U en parapente ou PTU
mobile PTU

1

La particularitĂ© en PTU est la perte d’altitude rĂ©alisĂ©e au vent du terrain. En effet pour ĂȘtre sĂ»r de  rentrer au terrain lorsque le vent est fort et notre vitesse sol faible, on avance et dĂ©passe le terrain tant que l’on est haut.

2

En vent arriĂšre notre vitesse sol augmente significativement. Plus cette vitesse est importante plus la farce du vent est grande. C’est Ă  prendre en compte pour dĂ©cider du bon moment dans la porte d’entrĂ©e de l’Ă©tape de base.

3

Étape de base : Vous pouvez effectuer des virages pour vous positionner en finale Ă  n’importe quel moment, mais soyez prudent ! Plus le vent est fort, plus vous devez choisir le bon moment avec prĂ©cision

4

La Finale est plus simple de terminer avec une longue ligne droite qui permet de prĂ©parer un atterrissage en douceur. Le pilote vole en ligne droite pour s’aligner avec la zone d’atterrissage. Le regard sur le point d’aboutissement permettra de corriger les dĂ©rives.

Avantages :

  • Si plusieurs ailes approchent en mĂȘme temps, elles ne se croisent pas.
  • Passer trĂšs prĂšs de la manche Ă  air permet d’estimer avec prĂ©cision le vent au sol.

Inconvénients :

  • Le dernier virage doit ĂȘtre trĂšs prĂ©cis en cas de vent arriĂšre, car sinon on s’Ă©loigne rapidement du terrain et on se retrouve face au vent pour revenir.
  • Les deux derniers virages sont des virages Ă  90° (ou un virage Ă  180°), et la perte d’altitude peut varier selon la qualitĂ© de leur exĂ©cution (surtout pour un dĂ©butant). »

Ascendance Dynamique

Ascendance Dynamique

Animation de lexploitation dynamique en parapente

 

Lorsqu’un vent rencontre une crĂȘte, il peut ĂȘtre dĂ©viĂ© vers le haut, crĂ©ant ainsi une ascendance dynamique. La force de cette ascendance dĂ©pend de plusieurs facteurs tels que la force du vent, l’inclinaison et la hauteur de la pente. Cette ascendance se prĂ©sente sous la forme d’une bulle inclinĂ©e situĂ©e en amont du relief contournĂ©. Pour obtenir une ascendance dynamique, il faut un minimum de vent compris entre 15 et 20 km/h. Cependant, cette valeur peut varier selon l’inclinaison de la pente, l’altitude (et donc la densitĂ© de l’air) et la performance de l’aile.

Il est important que le vent souffle dans une direction parallĂšle Ă  l’axe de la pente pour que l’ascendance soit efficace. En effet, si l’orientation du vent dĂ©passe un angle de 45 degrĂ©s par rapport Ă  l’axe de la pente, l’ascendance devient de moins en moins efficace et des turbulences peuvent survenir en raison des irrĂ©gularitĂ©s de forme de la pente. Ces turbulences peuvent rendre le vol dangereux.

Vent de travers et ascendance dynamique:

Pour que l’ascendance fonctionne correctement lors du vol, il est important que l’orientation du vent par rapport Ă  l’axe de la pente ne dĂ©passe pas les 45 degrĂ©s. Au-delĂ  de cet angle, l’efficacitĂ© de l’ascendance diminue considĂ©rablement et des turbulences peuvent rendre le vol instable et dangereux. Il est donc recommandĂ© de surveiller l’orientation du vent et de ne pas dĂ©passer cet angle critique pour garantir un vol sĂ»r et efficace.

Vent de travers et ascendance dynamique

Trajectoire/Air et Trajectoire/Sol

exploitation dynamique

Le dĂ©collage en parapente par vent fort est une Ă©tape dĂ©licate qui nĂ©cessite un entrainement au gonflage face voile. Lorsque vous pratiquez le vol en bord de mer, vous pouvez vous attendre Ă  un flux d’air rĂ©gulier sans turbulences, ce qui rend le vol plus calme. Si vous ĂȘtes vigilant et que vous vous orientez en permanence par rapport Ă  des repĂšres sol, vous pourrez facilement tenir compte des effets du vent sur la trajectoire/sol.

En bord de mer, le vol est gĂ©nĂ©ralement paisible et prĂ©visible si vous ĂȘtes attentif et utilisez des points de repĂšre solides pour vous orienter. Au cas oĂč la brise forcirait, il vous faudra disposer d’un accĂ©lĂ©rateur bien rĂ©glĂ© pour aller vous poser en toute sĂ©curitĂ©.

Lors de l’exploitation dynamique vous serez emmenĂ© Ă  voler avec plusieurs ou mĂȘme beaucoup d’autres pilotes. Il est difficile de s’Ă©tager et la zone ascendante est prĂȘte du relief. Pensez Ă  respecter les rĂšgles de prioritĂ©s en vol ❗